Languages
Phu Quoc Island

p_q_1Phú Quốc pour nom de “beau pays” pourrait être atteint par avion de Hồ Chí Minh-ville ou par voie des chemins de fer de Hà Tiên ou Rạch Giá. L’île à près de 600 km2 large, avec beaucoup d’îles côtières pour excursions, était au début du siècle un camp de prisonnier de guerre le plus large de Cochinchine, l’ancien nom du Sud Vietnam. Pendant la guerre au Vietnam 40.000 soldats Vietcong étaient emprisonnés là.

p_q_2L’entrée au port de An Thoi près du phare Doung Dong est le point de transbordement le plus important de l’île et le point de départ pour des voyages aux 15 îles côtières et des récifs coralliens au grand nombre d’espèces. Avec un nombre énorme des chances minuscules, il est possible d’apercevoir des Dugongs rares comme le dernier représentateur vivant de Dugong de Steller.

p_q_3Bãi Sao-plage des étoiles est un trésor pour des vacaniers au bord de la plage. C’est sur une côté de l’île affrontant la mer territoriale cambodgienne. Beaucoup de divisions de la plage de sable fin et blanc sont des zones militaires interdites. C’est pourquoi il est recommandé de prendre un tour guidé pour la première visite ici.

p_q_4À peu près 90.000 habitants de Phú Quốc vivent de la cultivation de poivres et de piments. Des premières plantations sont disposées à la forêt vierge par des prisonniers enfermés sous surveillance. Le Nord-Est de l’île est couvert de 31.000 hectares large d’une réserve naturelle avec plus de 530 plantes et espèces annimales différentes: faisans, serfs, gazelles, sangliers, loups, pythons et singes blanches.

p_q_5Des pêcheurs de l’île se trouvent au centre des territoires de pêche les plus riches du Vietnam et produisent 10 millions de litres des saumures de poissons (nước mắm) les plus renommées pour les marchés internationales chaque année. La nuit est la saison de pêche principale pour des pêcheurs avec des bateaux. Dans leur jonque chinoise spéciale, avec deux voiles, ils pêchent 60.000 tonnes de poissons chaque année.

p_q_6Chaque famille à Phú Quốc possède un chien de chasse et de garde. Une chose spéciale à propos de ce type de chien originaire de Rhodesian ridgeback est qu’il ne peut pas survivre ailleurs autres que sur des îles du golfe de Thaïlande. Toute tentative de les tenir ailleurs, pour raisons pas assez enquêtées jusqu’à présent, pourrait être punie par la mort de cet animal vigilant et intelligent.